đŸ€” Quelques principes fondamentaux sur la coopĂ©rative scolaire 💰

Dans ce billet sont rassemblĂ©es des recommandations de l’OCCE pour l’organisation et la gestion financiĂšre d’une coopĂ©rative scolaire. ⚠ La transparence et la rĂ©gularitĂ© du fonctionnement de la coopĂ©rative scolaire doivent faire partie de la dĂ©ontologie de la personne qui en a la responsabilitĂ©. Elle ne doit pas perdre de vue que l’argent collectĂ© reste celui des parents, dans sa grande majoritĂ© ; un compte-rendu de chaque action, fait Ă  tous les parents, est toujours le bienvenu, en plus de celui du fonctionnement de la coopĂ©rative. Il est obligatoire de prĂ©senter un bilan au cours d’un Conseil d’École chaque annĂ©e et de soumettre les comptes Ă  une commission de contrĂŽle composĂ©e de deux personnes dont obligatoirement un enseignant et si possible un parent d’élĂšve.

1. La coopĂ©rative scolaire est une association d’Ă©lĂšves et d’adultes au service d’une Ă©ducation citoyenne, responsable et solidaire.

Le but des coopĂ©ratives scolaires est, avant tout, d’Ă©duquer les Ă©lĂšves (par l’apprentissage de la vie associative et la prise de responsabilitĂ©s rĂ©elles en fonction de leur Ăąge) Ă  leur futur rĂŽle de citoyens.

La coopĂ©rative, c’est l’Ă©ducation citoyenne en actes et cet objectif dĂ©passe largement les problĂšmes financiers auxquels elle est souvent associĂ©e.

2. La coopĂ©rative scolaire n’a pas pour but de se substituer aux obligations des collectivitĂ©s territoriales concernant les charges d’entretien et de fonctionnement des Ă©coles publiques

Elle ne doit contribuer ni Ă  la rĂ©alisation de travaux, ni Ă  la location ou l’achat de moyens d’enseignement (photocopieur, manuels ou fournitures scolaires), ni au financement des activitĂ©s obligatoires intĂ©grĂ©es dans le Projet d’École et soumises au Conseil d’École.

3. Les principes généraux du fonctionnement de la coopérative scolaire sont ceux de toute association : gestion démocratique, rigueur et transparence comptables.

Comme toute association, elle a des projets et peut avoir besoin de fonds pour les réaliser.

Plusieurs sources de financement permettent son fonctionnement : subventions des collectivitĂ©s, fĂȘtes, ristournes sur la vente de photographies scolaires…

4. La recherche de financements avec les Ă©lĂšves a une haute valeur Ă©ducative

L’importance du projet n’est pas tant dans son objet (sortie, voyage…) que dans la participation active et rĂ©elle des Ă©lĂšves Ă  sa rĂ©alisation.

La mission de l’Ă©cole n’est pas de former des Ă©lĂšves « consommateurs » passifs et assistĂ©s de projets. La mendicitĂ© auprĂšs des familles n’est pas l’acte Ă©ducatif le plus intĂ©ressant.

Faire comprendre aux Ă©lĂšves que la rĂ©alisation d’un projet collectif implique Ă©change et participation active de chacun (mĂȘme dans la recherche des moyens pour le financer) est l’objectif essentiel des projets mis en Ɠuvre par la coopĂ©rative.

5. La participation financiĂšre quand elle est demandĂ©e aux familles ne peut ĂȘtre que volontaire et modique

Elle manifeste la volontĂ© de soutenir les actions de la coopĂ©rative de l’Ă©cole.

⚠ Mais l’aide que les parents peuvent apporter Ă  la vie de l’association ne se limite pas Ă  la seule contribution financiĂšre et ils prennent souvent une part active indispensable Ă  la rĂ©alisation des projets de la coopĂ©rative. ⚠ Pour toutes ces raisons, l’ouverture de la coopĂ©rative Ă  l’ensemble des partenaires de la communautĂ© Ă©ducative est une nĂ©cessitĂ© qui implique une rĂ©elle volontĂ© de transparence, un souci de dialogue et une confiance sincĂšre dans la volontĂ© de mettre en place un indispensable partenariat Ă©ducatif au service des Ă©lĂšves.

6. L’affiliation de la coopĂ©rative Ă  l’OCCE tĂ©moigne de la part des enseignants d’une volontĂ© Ă©ducative ambitieuse et de l’adhĂ©sion Ă  son projet

Articulées autour de pratiques pédagogiques spécifiques et des valeurs de la coopération (solidarité, entraide), les coopératives scolaires représentent un puissant levier éducatif pour la construction de citoyens autonomes et solidaires.

Participer activement Ă  la vie de la coopĂ©rative, mettre en place des projets, en rechercher Ă©ventuellement les financements, c’est apprendre Ă  dĂ©battre, Ă  dĂ©cider, Ă  mettre en Ɠuvre, Ă  Ă©valuer…

â„č Source : https://www.occe75.net/cooperative-scolaire/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *